LES RUINES D'AMIENS

Ruines du village d'Amiens (Comté d'Artois), détruit en février 1459
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chez Candye au 109, rue Dame Jeanne

Aller en bas 
AuteurMessage
Candye du Meslay
Cultivateur/trice
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Chez Candye au 109, rue Dame Jeanne   Sam 21 Mar - 6:59

Candye venait à peine de s'installer en compagnie de sa chienne Mira, au 109, rue Dame Jeanne, qu'elle reçue une lettre l'informant que sa sœur avait été rackettée, assommée et laissée sur le bord de la route sans nourriture et sans le sou.

Elle avait regagnée Bayeux et demeurerait là pendant quelques jours avant de reprendre la route pour venir la rejoindre.

Candye remettait toute sa jeune vie en question… Ce soir, dans sa demeure, assise devant l'âtre en compagnie de Mira, elle la caressait tout en réfléchissant…



Elle avait annoncée à sa marraine, plus tôt dans la soirée, sa décision de quitter Amiens. Elle était déchirée. Candye adorait sa marraine!

Elle qui jusqu'ici était déterminée et s'était fixée des objectifs bien définis… elle ne savait plus où elle en était… et puis cette discussion avec cet amoureux épris d'une dame qui ne partageait pas les mêmes sentiments que lui.

Elle l'avait écouté, conseillé, pour finalement le secouer et s'emportée envers lui… puis plus tard, ils s'étaient à nouveau retrouvés ensemble en taverne et il l'a remercié de lui avoir parlé ainsi alors qu'elle… elle se le reprochait… Il disait qu'elle lui avait ouvert les yeux. Elle savait très bien combien il était blessé! Et les blessures du cœur sont les plus difficiles à soigner!!!

Ses réflexions la ramenèrent à certains souvenirs, à un certain fantôme rencontré un certain soir et qui lui avait fait si peur… elle ne put retenir un sourire… Mais elle rappela cette impression… mais ce n'était qu'une impression!

Seule sa marraine s'était rendue compte de quelque chose et l'avait interrogée quelques instants plus tard. Elle s'était fait discrète, voire réservée. Comment pouvait-on affirmer des choses sur une simple impression surtout lorsque l'on venait d'apprendre que ce fantôme hantait un cœur déjà pris!

Elle se ressaisit, puis timidement, remonta sur ses épaules presque dénudées, la chemise qu'un jeune homme lui avait prêtée ce soir parce qu'elle avait eue froid en taverne. Un imprévu l'obligea à quitter précipitamment la taverne et elle avait oubliée de la lui rendre…

Étrangement, il avait ressenti que Candye avait des choses importantes sur le cœur, des choses qu'elle n'avait pas dévoilées à personne. Il l'incita à s'ouvrir à lui, mais elle ne le pouvait pas… surtout pas à lui! Cependant, Candye avait été impressionnée par la perspicacité du jeune homme. C'est à ce moment-là qu'elle comprit... Mais qu'avait-elle compris en fait? Elle qui était si maladroite et n'y connaissait rien du tout...

Depuis son arrivée, elle observait les gens, les étudiait… se faisant enjouée et se montrant indépendante de coeur. Elle était libre et désirait le demeurer. Du moins, c'est ce qu'elle croyait!

Mais parfois la vie vous réserve de ces surprises! D'ailleurs, il le lui avait rappelé ce soir à son grand étonnement.

Il y avait une personne qu'elle respectait plus que toutes les autres et c'était sa marraine! Elle lui était loyale et avait développée une amitié profonde envers celle-ci.

Son cœur était partagé… attendre sa sœur ici et demeurer aux côtés de sa marraine ou partir!

Mais il n'y avait pas que ça! Bien plus que ça!!!

Soudainement, un étrange sentiment de solitude vint s'emparer d'elle.

Elle se laissa glisser sur le sol, déposant sa tête sur le corps de Mira, se recouvrit avec la chemise et au bout de quelques minutes, elle ferma les yeux puis, s'endormit…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chez Candye au 109, rue Dame Jeanne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soirée du Vendredi 27 aout 2010 chez Blutch
» Quelques "Case Blue" chez MMP
» Envoi de SMS gratuits depuis Chez Patapwet avec Google Agenda !
» [Niort 1458] Mariage de Messire Emeric et Dame Lisou
» Bienvenue chez les cisterciens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES RUINES D'AMIENS :: Les Rues d'Amiens :: Quartier Saint Leu :: Rue de Dame Jeanne-
Sauter vers: