LES RUINES D'AMIENS

Ruines du village d'Amiens (Comté d'Artois), détruit en février 1459
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 41 rue Haute des Tanneurs (chez Neo)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
rastaobled
Cultivateur/trice
avatar

Nombre de messages : 26
Métier : Loveur
Date d'inscription : 26/01/2010

Feuille de personnage
Intelligence:
18/255  (18/255)
Force:
18/255  (18/255)
Charisme:
18/255  (18/255)

MessageSujet: Re: 41 rue Haute des Tanneurs (chez Neo)   Ven 29 Jan - 19:37

.


Dernière édition par rastaobled le Mer 24 Mar - 11:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neoexplorateur
Tribun
avatar

Nombre de messages : 371
Métier : Tisserande
Date d'inscription : 02/07/2008

Feuille de personnage
Intelligence:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: La poursuite... de l'Amour...   Sam 30 Jan - 20:04

Citation :
Rasta se réveilla par le chant du coq dans la cour de la maison à côté.

Il s'étira, se sentant bien après cette douce nuit de sommeil, récupérant ses forces.
Neo à ses côtés, bougea dans le lit pour se recroqueviller sur elle.
Il la regarda avec un sourire venant de son coeur, dont les battements accéléraient en la sachant près de lui dans cette vie.

Il se colla à elle dans son dos, la prit dans ses bras, une main posée sur son ventre, sa jambe sur les siennes.
Sa main sentait le rythme apaisé de sa respiration. Il était bien ainsi, tenant celle qu'il aimait, dans une découverte du sentiment qui le submergeait.
Cette force de sentiment était nouvelle pour lui.
Neo lui offrait tant d'elle dans son amour, ne cessant de le surprendre agréablement dans la libération qui s'exercait en elle à son égard.
Elle s'offrait de plus en plus à lui, ceci étant autant de déclarations de ses sentiments pour son Rasta.

Son engagement était là, offrir le meilleur d'elle même, à l'homme qu'elle aimait au plus profond d'elle, dans un lieu tenu secret pour son environnement.

Rasta se leva à regret, en prenant soin de couvrir sa douce Neo, et de déposer un tendre baiser sur sa tempe.

Il se prépara rapidement, pour ne pas manquer l'appel à l'entrée de la mine, et devait chemin faisant, passer voir son champs de ganja afin de le préparer pour la semence au printemps.

Il sortit de la maison dans le jour naissant, avec ce doux sourire qui ne le quittait plus...


-----------------------------------------------------------------


Neo entendit la porte extérieure se refermer et en fut toute remuée…
Rastadoux était parti ? Il avait oublié de la réveiller ??
Elle lui avait pourtant dit qu’elle irait travailler à la mine avec lui, aujourd’hui…
Elle s’habilla prestement, après avoir fait ses ablutions matinales…
puis, elle descendit en courant, se versant un grand bol de lait
et se servant généreusement une tranche du pain de ménage…
Elle prit aussi un fruit et sortit rapidement de la maison…


Elle courut, espérant qu’il soit passé par son champ de ganja,
comme il lui avait dit qu’il ferait.
Au détour d’une ruelle, elle le vit au loin…
Elle accéléra le pas… tout en criant :




Rasta !! Attends-moi !!

Essoufflée, elle arriva à sa hauteur et l’embrassa.

Aurais-tu oublié de me réveiller, ce main ?

Il afficha son merveilleux sourire, lui rendit son baiser et lui répondit:

Mais… tu dormais si bien… Et… en effet, j’ai oublié,
concentré, à vrai dire, à regarder tes courbes sinueuses…
comme j’aime tant le faire, à mon levé.




Neo passa son bras sous le sien. Elle se sentait bien, ce matin….
L’air était pur. Le soleil présent. Et son Rastamour à ses côtés…
Cet homme lui apportait tant… à tous les niveaux…
qu’elle sentait son cœur se gonfler de reconnaissance,
à chaque fois qu’elle pensait à lui,
ce qui lui arrivait plusieurs fois, dans une journée…
Leur profond engagement, l’un envers l’autre,
la rendait plus sereine, plus heureuse qu’elle ne l’avait été depuis longtemps.
La vie lui semblait plus facile, plus constructive…
Elle se sentait épanouie, ravie, comblée…


--------------------------------------------------------------------



Citation :
Sujet: Sur le chemin de la journée...

Ils marchaient sur le chemin, en se tenant la main, et s'échangeant des regards amusés et heureux.

Arrivés à la mine, ils descendirent dans la galerie où creusait depuis quelques jours Rasta. Le conduit était fait de roche dure, offrant d'échapper à l'humidité, l'eau de pluie et la fonte de la neige ne s'infiltrant pas dans cette partie de la mine.

Ils saluèrent les mineurs déjà présents et au travail.

Il était important d'assurer une production qui enrichissait le bien communautaire, et rémunérait justement les mineurs.
Rasta entretenait un esprit au fond de la mine, en discutant avec les mineurs et porteurs de roches.
Il pensait que conserver une unité entre travailleurs, permettait d'avoir une garantie de répartition équilibrée du profit obtenu par leur travail.

Rasta et Neo se dirigèrent dans le boyau exploiter par Rasta.
Il y faisait chaud, on se sentait dans les entrailles de la terre.
Rasta alluma la lampe à huile restée sur un tas de gravats au fond du boyau.
Il la tint à bout de bras, et la promena dans un déplacement circulaire, éclairant les parois faites de roches saillantes.

Il se retourna vers Neo.

- Je te laisse t'occuper du charpentage, afin de consolider le passage.

Il était important d'étayer la voûte au fur et à mesure, afin d'empêcher un éboulement de roches qui serait tueur.

- Je vais continuer à creuser de ce côté-ci, il me semble avoir trouvé un filon prometteur.

Il montra à Neo l'endroit où il avait posé les outils, afin qu'elle prit ceux qui lui était nécessaire, tout en l'accompagnant.

Alors qu'elle se dirigeait vers l'etayage en cours, Rasta l'appela.

- Neo...

Elle se retourna et le regarda.

- Oui...

- Attends...

Il se dirigea vers elle avec son sourire et déposa sur ses lèvres un baiser amoureux.

- Je prends des forces pour le travail, dit-il en rigolant.

Elle lui fit son doux sourire et repartit en direction de son chantier.

Ils travaillèrent ainsi, chacun de son côté, mais proches, jusqu'à la pause de la matinée.

Rasta prévint Neo que c'était l'heure de pause. Elle posa ses outils et le rejoint, assis sur le tas de gravats.

Il lui offrit de l'eau, et lui tendit du pain.
Ils mangèrent tranquillement, et se désaltérèrent pour lutter contre la sécheresse de leurs gosiers, provoquée par la poussière de roche respirée.

Quand ils eurent terminé, Neo se glissa dans les bras de Rasta, s'appuyant contre lui.

- Moi aussi je reprends des forces, dit-elle en lui souriant.

Rasta déposa un baiser sur son front et la serra encore plus fort contre lui.

La chemise de Neo était entrouverte, et il aperçut un sein, qu'il regarda avec désir. Il glissa sa main dans l'ouverture, la posant sur le sein, et le caressa de ses doigts.
Il sentit la pointe du sein se contracter. Neo s'étendit en arrière, contre lui.
Il déposa de petits baisers dans le cou de sa douce.

Sentant son désir monter en lui, il allongea Neo sur le tas de gravats, ouvrit ses vêtements, pendant qu'elle l'observait avec un regard coquin amusé.
Il ota ses braies, s'allongea nu sur elle, et lui fit l'amour avec force et tendresse.

Retrouvant leurs esprits après leurs ébats, ils se vêtirent en rigolant, le bonheur les submergeant.

Ils reprirent le travail jusqu'à la pause du midi.


Dernière édition par Neoexplorateur le Sam 5 Juin - 6:58, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rastaobled
Cultivateur/trice
avatar

Nombre de messages : 26
Métier : Loveur
Date d'inscription : 26/01/2010

Feuille de personnage
Intelligence:
18/255  (18/255)
Force:
18/255  (18/255)
Charisme:
18/255  (18/255)

MessageSujet: Re: 41 rue Haute des Tanneurs (chez Neo)   Sam 30 Jan - 22:37

.


Dernière édition par rastaobled le Mer 24 Mar - 10:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neoexplorateur
Tribun
avatar

Nombre de messages : 371
Métier : Tisserande
Date d'inscription : 02/07/2008

Feuille de personnage
Intelligence:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Repos bien mérité!   Dim 31 Jan - 8:38



L’après-midi apporta son lot de surprise. Rasta avait vu juste.
Le filon qu’il exploitait s’était révélé fructueux.
C’était la fête sous terre… Les autres mineurs venaient tous le féliciter.
Neo constatait avec fierté que son homme était fort apprécié.
De plus, elle avait pu se rendre compte qu’il connaissait son métier
et savait de quoi il retournait. Certains venaient même lui demander conseil.
cheers
La journée se termina dans l’allégresse, et plusieurs décidèrent d’arrêter à l’Écu d’Or,
afin de prendre une bière tout en se reposant un peu de leur dur labeur.
Neo les écoutait parler, tout en distribuant les breuvages demandés.
Rasta était fier comme un coq et riait un peu plus fort qu’à son habitude,
lui envoyant des œillades prometteuses, lorsque leurs regards se croisaient.
Peu à peu, les hommes rentrèrent chez eux et ils se retrouvèrent en tête à tête.

drunken
Rastamour… Tu comptes vraiment pour eux…
Ils t’apprécient grandement, plus que je n’aurais pu m’imaginer.
Ce fut une bonne idée, finalement, de me joindre à toi, aujourd’hui.
Tu es ici depuis peu et déjà…
Like a Star @ heaven
Ma Douce, tu sais bien que lorsque j’entreprends quelque chose,
je me donne… à fond.

Very Happy
Son sourire égrillard ne dissimulait point les cernes sous ses yeux.
Neo constatait avec inquiétude les ravages laissés par leurs nuits folles.

Like a Star @ heaven
J’aime le travail que j’effectue, quotidiennement,
et si en plus je peux aider à faire ne sorte que tous y trouvent leur compte, pourquoi pas !
Le travail peut aussi être source de joie, lorsque rémunéré adéquatement
et effectué dans un cadre adéquat et sécuritaire.
Je n’en demande pas plus, finalement…

Smile
Il lui sourit et lui prit la main. Elle s’approcha, fière de lui,
et tout en s’appuyant contre lui, l’embrassa fougueusement.
Il commençait à retrousser sa jupe, mais elle arrêta sa main en riant.

Like a Star @ heaven
Rastacoquin !! Et s’il rentrait des clients !!
Rentrons plutôt dans notre Love Cocon…
Tu as certainement grand appétit, après ta journée de labeur.
Qu’en dis-tu ?

Twisted Evil
Faisant mine de défroisser sa robe, ses mains épousaient ses formes généreuses.
Il se leva finalement, l’embrassa à son tour et la rassura.

Like a Star @ heaven
Allons donc manger un brin, ma Belle !
Mais, si tu voulais vraiment me faire plaisir…foi de caribou en rut…
tu m’offrirais d’abord tes petits amuse-gueule,
dont toi seule a la recette… Pour le reste, on verra ensuite, Hihi
!
geek
Ils n’étaient pas sitôt rentrés, qu’il l’entraîna dans la chambre
et la déshabilla avant d’en faire autant.
Après une journée à la mine, un lavage en règle s’imposait.
Il prit un linge de toilette, le trempa dans la petite bassine remplie d’eau,
et entreprit de laver soigneusement Neo,
insistant davantage sur certaines parties de son corps avec un tel sérieux comique,
que Neo éclata de rire, tout en lui lançant un peu d’eau.
Il se lava à son tour, tout en la regardant replacer les draps,
abandonnant bientôt linge et bassine pour se précipiter dans le lit,
après avoir fait claquer une main sur sa fesse.

Like a Star @ heaven
Hey ! mais que fais-tu ?? Attends que je t’attrappe…
Like a Star @ heaven
Neo, à son tour, se laissa tomber sur le lit,
faisant mine de lui asséner de grands coups de poings…
pour le seul plaisir de le toucher.
Bientôt, dans les bras l’un de l’autre,
commença un agréable corps à corps, comme ils les aimaient,
sensuel et riche en émotion.

I love you
Rasta était allongé sur le dos, son fameux sourire aux lèvres…
et Neo au creux de ses bras.
Elle sentit peu à peu son corps musclé se détendre,
sa respiration s’alourdir, pour constater,
après quelques minutes, qu’il s’était endormi.
Elle resta un peu pour le regarder, reprenant à son compte le fameux sourire.
Sleep
Elle l’aurait bien embrassé partout, comme tantôt,
mais ne voulant pas le réveiller, s’éclipsa silencieusement,
pour leur préparer un petit gueuleton qu’elle déposa sur un plateau,
avant de remonter déposer le tout sur la table de chevet.
Puis, elle attendit qu’il se réveille, tout en sirotant un verre de vin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rastaobled
Cultivateur/trice
avatar

Nombre de messages : 26
Métier : Loveur
Date d'inscription : 26/01/2010

Feuille de personnage
Intelligence:
18/255  (18/255)
Force:
18/255  (18/255)
Charisme:
18/255  (18/255)

MessageSujet: Re: 41 rue Haute des Tanneurs (chez Neo)   Dim 31 Jan - 15:39

.


Dernière édition par rastaobled le Mer 24 Mar - 10:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neoexplorateur
Tribun
avatar

Nombre de messages : 371
Métier : Tisserande
Date d'inscription : 02/07/2008

Feuille de personnage
Intelligence:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Cauchemar...   Dim 31 Jan - 19:34

Citation :
Sujet: Soirée Amour

Rasta se réveilla, et vit Neo nue assise sur le lit, adossée au mur.

Il posa sa tête sur sa cuisse, glissant sa main entre les jambes de sa douce bien aimée.

- Je vois que tu te réveille amoureusement, lui dit Neo en rigolant.

Il sourit et déposa un tendre baiser sur sa cuisse, et la regarda avec tendresse.

- Comment résister à ton corps qui m'inspire...

Ils rirent ensemble, se remémorant leur retour festif à la maison.

Neo prit le plateau préparé, et ils mangèrent avec appétit, dévorant les surprises préparées avec amour.
Ils accompagnèrent le tout de vin, leur apportant une légère ébriété.

Le temps passait sans qu'ils en aient notion, dans ces moments partagés ensemble. Ils ne savaient être silencieux, partageant les idées, comme ils le faisaient pour les plaisirs.
Ils se complètaient à merveille, devancant à chaque instant qui allait s'exprimer, offrir son sentiment d'amour fort ressenti, mais aussi leurs regards, et leurs caresses qui étaient une expression courante de leur amour.

La soirée s'écoula ainsi, lovés dans leur doux cocon d'amour.

Rasta prévoyait le lendemain de se rendre à la messe, non pas par croyance, mais ceci lui permettant de rencontrer les villageois, ce qui le mettait de bonne humeur pour la semaine.

Tourné vers les autres, il ne savait se passer de cette relation humaine riche de tout.

Neo et Rasta s'allongèrent dans le lit, se tenant dans leurs bras, et s'endormèrent ensemble, avec leur sourire qui ne les quittait plus.


----------------------------------------------------------------

La pleine lune éclairait la chambre, lorsque Neo se réveilla en sursautant,
le cœur affolé par les images troubles qui lui revenaient à l’esprit.
Se sentant mal, elle quitta promptement le lit
pour aller se réfugier frileusement dans le fauteuil, près de la fenêtre.
Elle regarda Rastadoux et sourit amoureusement…
Mais les images de son mauvais rêve lui revinrent aussitôt à l’esprit,
estompant son sourire.

Inquiète, elle essayait d’en comprendre la signification…
Pour se changer les idées, elle descendit silencieusement à la cuisine
afin de se servir un grand verre de lait.
Regardant le jardin, par la fenêtre, elle ne voyait que des images confuses de son Rasta,
se profiler sur la mince couche de neige…
Que voulait dire tout ça… Elle n’arrivait pas à rassembler ses idées…
Seul un malaise subsistait, lui vrillant la poitrine de douleurs sourdes.
Passant la main sur ses yeux, elle tenta de se changer les idées.
Elle ramassa les restes de leur repas, puis remonta dans la chambre.
Il faisait froid et elle tremblait un peu.
Lorsqu’elle vint pour se glisser dans le lit, Rasta lui tourna le dos,
emportant avec lui la couverture.
Hésitante… ne voulant point perturber son sommeil,
Neo regarda autour d’elle, désemparée…
Elle ouvrit les portes du la grande armoire pour y prendre une couverture,
dont elle recouvrit son corps nu, puis, se réinstalla dans le fauteuil,
tout en regardant Rastatout… songeuse…
Il lui arrivait rarement de faire des cauchemars
et celui-ci l’avait déstabilisée.
Une ombre sombre sur le tableau ensoleillé de leur amour…
Le cœur lourd, elle se recroquevilla sur elle-même,
certaine qu’elle n’arriverait pas à se rendormir…
Mais ses pensées s’embrouillèrent peu à peu… et elle se rendormit.

------------------------------------------------------------------------


Citation :
Sujet: Fin de la nuit

Rasta se réveilla, et en étendant son bras, il s'aperçut de l'absence de Neo dans le lit.

Le clair de lune éclairait la chambre, il scruta la pièce, et aperçut une forme sur le fauteuil. Il se leva et s'approcha de Neo qui dormait recroquevillée.
Il posa sa main sur son épaule, mais elle ne bougea pas.
Il caressa alors sa joue, tout en l'appelant doucement...

- Neo...

Elle bougea un peu.

- Ma douce Neo...

Elle releva la tête, le regardant les yeux mi-ouverts.

- Viens ma chérie, tu seras mieux dans le lit et dans les bras de ton amoureux.

Il l'aida à se lever, et la coucha dans le lit, en la couvrant.
Rasta se coucha à côté d'elle, et la prit dans ses bras.

- Toi tu as dû faire un mauvais rêve, dit-il.

- Oui... j'étais tellement angoissée...

- Tu es une femme très sensible mi amor, et tu t'inquiète facilement, même dans tes rêves...

Il sourit, et la serra contre lui.

- Demain nous passerons la journée ensemble mi amor. Nous irons au marché le matin, et après le repas nous irons faire une balade. Au retour nous passerons voir les amis à la taverne.

- Oui mon Rastatendre, cela me fera du bien. A nous aussi. Je t'aime tellement fort mon Rastadoux...

- Je t'aime foooooooooooooort comme ça mi amor, lui répondit Rasta.

Elle se blottit tout contre lui, sa main posée sur son torse, se lovant dans ses bras.
Rasta sentit que Neo s'endormait, son souffle s'apaisait. Il ferma les yeux, et la rejoignit dans leur rêve commun de s'aimer au plus fort, terminant ainsi la nuit.


Dernière édition par Neoexplorateur le Sam 5 Juin - 7:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rastaobled
Cultivateur/trice
avatar

Nombre de messages : 26
Métier : Loveur
Date d'inscription : 26/01/2010

Feuille de personnage
Intelligence:
18/255  (18/255)
Force:
18/255  (18/255)
Charisme:
18/255  (18/255)

MessageSujet: Re: 41 rue Haute des Tanneurs (chez Neo)   Dim 31 Jan - 22:12

.


Dernière édition par rastaobled le Mer 24 Mar - 10:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neoexplorateur
Tribun
avatar

Nombre de messages : 371
Métier : Tisserande
Date d'inscription : 02/07/2008

Feuille de personnage
Intelligence:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Doux réveil...   Mar 2 Fév - 23:41


En ouvrant les yeux, dans le matin glauque, Neo aperçut son Rastatendre,
allongé sur le dos, bouche légèrement entrouverte, respirant calmement.
Une bouffée d’amour la traversa, forte, fulgurante…
Ce qu’elle pouvait l’aimer!
Depuis qu’il était entré dans sa vie, tout lui semblait plus simple, plus accessible.
Tout semblait possible maintenant, car ils s’entraidaient à repousser leurs limites,
grandissant ainsi personnellement, dans l’amour et le respect mutuel.

Elle se redressa, sur un coude, pour l’observer.
La finesse de ses traits laissait supposer une certaine noblesse…
si non sociale, du moins de cœur.
Ses bras et sa poitrine, musclés, résultaient de son labeur quotidien, à la mine.
Mais peu avaient la chance d’en goûter également la douceur,
lorsqu’ils se refermaient sur elle…
Sa jambe, qui avait fuit la chaleur des couvertures, reposait sur le matelas.
Elle frissonna un peu, revoyant la puissance avec laquelle il la soulevait parfois…
ou… encore plus troublant, celle avec laquelle il l’honorait.

Partagée entre le désir de le voir ouvrir les yeux,
de se rendormir dans ses bras ou de le réveiller afin qu’ils communient encore une fois…
avant de partir pour la journée, Neo hésitait, lorsqu’il se mit à bouger,
imperceptiblement… respiration modifiée… muscles légèrement tendus.
Puis… il ouvrit les yeux… et lui sourit…


- Mais que fais-tu là, ma douce ? M’espionnerais-tu ?? Hihi!
- Oui… je scrutais tes rêves! dit-elle en riant doucement
et en caressant sa joue du bout des doigts.
- Alors… nom d’un caribou poilu en rut!!
Tu y as trouvé les désirs qui perturbent mon réveil??


Se faisant, il prend sa main dans la sienne et la dépose sur le drap,
tout près du haut de sa cuisse nue.
Neo sourit coquinement en sentant toute la force de son amour…
se manifester de manière aussi… tangible.
Elle l’embrasse passionnément,
pendant que sa main lui laisse comprendre qu’elle partage ses émotions matinales…
C’est le désir au ventre que, peu de temps après,
Neo s’allonge sur lui, le regardant dans les yeux…
tandis que leurs corps, à l’unisson, se parlent d’amour…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neoexplorateur
Tribun
avatar

Nombre de messages : 371
Métier : Tisserande
Date d'inscription : 02/07/2008

Feuille de personnage
Intelligence:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Nuit d'orage   Jeu 4 Fév - 1:22


Neo regardait par la fenêtre… Inquiète… car Rastadoux n’était pas encore revenu de la mine.
L’orage, qui avait fait rage toute la journée, semblait enfin vouloir se calmer un peu.
Etrange, en cette saison, de voir des éclairs, dans le ciel…
Et pourtant, elle en avait vu plusieurs, au cours de la nuit,
le déchirant, après un grondement sourd du tonnerre…
La nuit qui n’en finissait plus… et qui l’avait laissée sans énergie, au petit matin.
Rastatout s’en était allé, sans la réveiller…
Angoissée, elle avait passé une grande partie de la journée à regarder le ciel… et à réfléchir…
Ce qu’elle pouvait l’aimer… son cher Rastamour…



Une différence de point de vue, de vision de la vie…
avait longuement animée leur discussion, le soir précédent…
Rastatendre s’était durci sur ses positions et était monté se coucher, la laissant songeuse…
écoutant la symphonie de la nuit et la sonate de son cœur.
sunny
Soudain… ce dernier s’affole… Son Rastami monte le sentier menant à la maison,
courbé sous la pluie et le vent…
Neo court chercher une couverture chaude et lui ouvre tout grand la porte.

Like a Star @ heaven
-Vite… viens te réchauffer…
Like a Star @ heaven
Elle le recouvre afin de le réchauffer un peu, mais, tout en souriant,
il écarte la couverture, ainsi que sa chemise, pour en sortir un petit tableau,
emballé sommairement dans un tissu lâche…
Et le lui tend, après l’avoir doucement embrassée.



Neo déballe fébrilement… et lui saute au cou, souriante…
reconnaissant son Rastatout d’Amour…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rastaobled
Cultivateur/trice
avatar

Nombre de messages : 26
Métier : Loveur
Date d'inscription : 26/01/2010

Feuille de personnage
Intelligence:
18/255  (18/255)
Force:
18/255  (18/255)
Charisme:
18/255  (18/255)

MessageSujet: Re: 41 rue Haute des Tanneurs (chez Neo)   Jeu 4 Fév - 10:28

.


Dernière édition par rastaobled le Mer 24 Mar - 10:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neoexplorateur
Tribun
avatar

Nombre de messages : 371
Métier : Tisserande
Date d'inscription : 02/07/2008

Feuille de personnage
Intelligence:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Mon doux amant   Lun 8 Fév - 8:07


Comme très souvent,
J’arrive trop tard
Et Amiens dort.
Mais gentiment,
Anti-cafard,
Ma vie colore.
Au détriment
Des racontars
Tu fais éclore
Un engouement,
Comme un faire-part,
Un justaucorps.
Mes vêtements
Tu accapares,
Ils s’évaporent
Et lentement.
Tel un soiffard,
Tu me restaures.
Sensuellement
Et sans fanfare
Mon corps honore,
Divinement,
Jusqu’à très tard
Tu le dévores.
M’investissant
De toutes parts,
Je corrobore
Qu’entre tes dents,
Cher bambochard,
Mes sens t’implorent
Passionnément,
Que mon regard,
Ardent support
Te réclamant,
Douce bagarre
De nos deux corps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neoexplorateur
Tribun
avatar

Nombre de messages : 371
Métier : Tisserande
Date d'inscription : 02/07/2008

Feuille de personnage
Intelligence:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: 41 rue Haute des Tanneurs (chez Neo)   Jeu 11 Fév - 5:46

Rasta n’est pas rentré… depuis quelques jours, déjà…
Neo replace quelques objets, sans trop se rendre compte de ce qu’elle fait…
Elle déambule dans sa maisonnette, l’âme en peine…
sans rien voir de précis.
Pourtant, tout allait si bien.
Quelle est donc cette petite poussière qui empêche que tout soit comme avant ??
Il lui dira certainement…
leur relation étant basée sur la confiance mutuelle…
Elle a hâte de savoir… Elle se ronge les sangs…
et le bonheur qu’elle ressentait se diffuse… s’évapore… se distille…
Elle se rend à la porte avant, l’ouvre… Non… Ce n’est pas lui…
Elle baisse la tête, déçue, et referme la porte.
Un dernier tour de la maison, et elle monte à l’étage.
Elle ouvre la porte de la chambre… regarde le lit… et la referme.
Non... elle dormira dans la chambre d’amis…

----------------------------------------------------------------------

Citation :
Rasta entra dans la maison, fourbu par les dernières journées passées.

Ils s'étaient croisés plus que vu, avec sa douce Neo.

Les préparatifs du grand voyage occupaient pleinement Rasta, en plus de ses journées à la mine. Ils allaient retrouver Kana, la fille de Rasta, et lui tenait beaucoup à un séjour réussi dans le sud du royaume.

Il monta dans la chambre et vit que le lit n'était pas défait. Il alla voir dans la chambre d'ami. Neo était là, endormie.

Il déposa un tendre baiser sur sa joue, doucement afin de ne pas la réveiller. Elle avait dû s'inquièter de le voir très peu. Mais elle comprendrait.

Il alla dans la pièce de vie, s'installa devant la table et laissa un mot d'explications à Neo, tout en lui promettant de passer très vite ensemble, une soirée amoureuse comme ils aimaient tant.
Il n'oublia pas d'ajouter son rappel, qu'il l'aimait au plus fort de son coeur.

Rasta se prépara pour aller travailler à la mine, rassuré, sachant que Neo trouverait son mot.

Une nouvelle journée commencait, avec de nouvelles aventures.


drunken ---------- drunken ---------- drunken ---------- drunken


Citation :
13 février


Jehanne était toute contente de ne pas s'être trompée de chemin pour une fois.
Neo lui avait donné la bonne adresse... après lui en avoir donné une fausse...
Peut-être sentait-elle que Jehanne la soiffarde allait mettre à mal sa cave !

Elle toqua à la porte en espérant trouver quelques bouteilles de derrière les fagots pour boire avec le pot-au-feu de sanglier que lui concoctait Blacktemplier.

Y'a quelqu'un ?!?!
J'suis en panne de carburant...


---------------------------



Rasta entendit frapper à la porte de la maison...

- Peut-être est-ce ma douce Neo qui a perdu la clé...

Il se leva et ouvrit la porte, découvrant Jehanne sur le pas.

- Jehanne ! Quel plaisir de te voir. Entre, il fait bien froid dehors.

Rasta referma la porte après l'avoir laissé entrer.

- Assis toi mon amie, je viens d'ajouter une bûche dans la cheminée, il fait bien chaud ici.

Jehanne lui expliqua la raison de sa visite.

- Neo est au marché, mais elle ne devrait pas tarder. Si tu veux l'attendre, cela lui fera plaisir.

Rasta alla chercher une bouteille de vin à la cave et la posa devant Jehanne.

- Voici ce dont tu as besoin. En attendant Neo je te propose un verre de calva.

Elle accepta, et ils discutèrent dans l'attente du retour de Neo.

drunken ---------- drunken ---------- drunken ---------- drunken


Dernière édition par Neoexplorateur le Sam 5 Juin - 7:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rastaobled
Cultivateur/trice
avatar

Nombre de messages : 26
Métier : Loveur
Date d'inscription : 26/01/2010

Feuille de personnage
Intelligence:
18/255  (18/255)
Force:
18/255  (18/255)
Charisme:
18/255  (18/255)

MessageSujet: Re: 41 rue Haute des Tanneurs (chez Neo)   Jeu 11 Fév - 14:40

.


Dernière édition par rastaobled le Mer 24 Mar - 10:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jehanne66
Cultivateur/trice
avatar

Nombre de messages : 85
Métier : vagabonde, archère 2ème classe au fort d'Amiens, pyromane et cannibale de temps à autres.
Date d'inscription : 25/03/2009

Feuille de personnage
Intelligence:
110/255  (110/255)
Force:
176/255  (176/255)
Charisme:
84/255  (84/255)

MessageSujet: Re: 41 rue Haute des Tanneurs (chez Neo)   Sam 13 Fév - 17:36

Jehanne était toute contente de ne pas s'être trompée de chemin pour une fois.
Neo lui avait donné la bonne adresse... après lui en avoir donné une fausse...
Peut-être sentait-elle que Jehanne la soiffarde allait mettre à mal sa cave !

Elle toqua à la porte en espérant trouver quelques bouteilles de derrière les fagots pour boire avec le pot-au-feu de sanglier que lui concoctait Blacktemplier.


Y'a quelqu'un ?!?!
J'suis en panne de carburant...
Rolling Eyes

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rastaobled
Cultivateur/trice
avatar

Nombre de messages : 26
Métier : Loveur
Date d'inscription : 26/01/2010

Feuille de personnage
Intelligence:
18/255  (18/255)
Force:
18/255  (18/255)
Charisme:
18/255  (18/255)

MessageSujet: Re: 41 rue Haute des Tanneurs (chez Neo)   Sam 13 Fév - 17:58

.


Dernière édition par rastaobled le Mer 24 Mar - 10:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jehanne66
Cultivateur/trice
avatar

Nombre de messages : 85
Métier : vagabonde, archère 2ème classe au fort d'Amiens, pyromane et cannibale de temps à autres.
Date d'inscription : 25/03/2009

Feuille de personnage
Intelligence:
110/255  (110/255)
Force:
176/255  (176/255)
Charisme:
84/255  (84/255)

MessageSujet: Re: 41 rue Haute des Tanneurs (chez Neo)   Sam 13 Fév - 18:17

Jehanne fut surprise de la rapidité avec laquelle Rasta lui ouvrit la porte...
A croire qu'il était juste derrière !

Elle entra et se réchauffa près de la cheminée tout en sirotant le calva si gentiment proposé, et admira la bouteille de derrière les fagots que rasta lui avait dégoté.


Oh ben ça, ça va le faire pour manger avec le pot-au-feu !!!
C'est bien gentil à toi !


Jehanne attendit sagement l'arrivée de Neo, en se réchauffant à l'aide d'un deuxième verre de calva... *Hip's*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jehanne66
Cultivateur/trice
avatar

Nombre de messages : 85
Métier : vagabonde, archère 2ème classe au fort d'Amiens, pyromane et cannibale de temps à autres.
Date d'inscription : 25/03/2009

Feuille de personnage
Intelligence:
110/255  (110/255)
Force:
176/255  (176/255)
Charisme:
84/255  (84/255)

MessageSujet: Re: 41 rue Haute des Tanneurs (chez Neo)   Dim 14 Fév - 17:10

L'heure tournait et Neo n'arrivant pas, Jehanne remercia Rasta pour la bouteille qu'il lui avait si gentiment offert, et prit congé de lui.

Je suis attendue pour manger mon pot-au-feu !
Je me sauve...
Embrasses bien Neo de ma part et merci encore pour le vin et le calva !!!


Jehanne bisouilla Rasta et partit en courant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rastaobled
Cultivateur/trice
avatar

Nombre de messages : 26
Métier : Loveur
Date d'inscription : 26/01/2010

Feuille de personnage
Intelligence:
18/255  (18/255)
Force:
18/255  (18/255)
Charisme:
18/255  (18/255)

MessageSujet: Re: 41 rue Haute des Tanneurs (chez Neo)   Mar 16 Fév - 21:17

.


Dernière édition par rastaobled le Mer 24 Mar - 10:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rastaobled
Cultivateur/trice
avatar

Nombre de messages : 26
Métier : Loveur
Date d'inscription : 26/01/2010

Feuille de personnage
Intelligence:
18/255  (18/255)
Force:
18/255  (18/255)
Charisme:
18/255  (18/255)

MessageSujet: Re: 41 rue Haute des Tanneurs (chez Neo)   Mar 16 Fév - 23:51

.


Dernière édition par rastaobled le Mer 24 Mar - 10:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neoexplorateur
Tribun
avatar

Nombre de messages : 371
Métier : Tisserande
Date d'inscription : 02/07/2008

Feuille de personnage
Intelligence:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: 41 rue Haute des Tanneurs (chez Neo)   Mer 17 Fév - 1:24

Citation :
16 février à 19:17


Rasta entra dans la maison, retira son chapeau, et s'assit sur le banc devant la cheminée.

Il était vêtu plus chaudement à présent, la vente de son champ lui avait offert de pouvoir passer au marché, et d'acheter son nouveau chapeau, des bas, des braies, des chausses et une chemise.

Il avait choisi les couleurs avec harmonie, alliant le bleu, le cyan et le noir.

Noir... la couleur de ses idées à cet instant...

Rasta était épuisé après une journée passée dans le champs de Lysis, son pitit lutin, comme il aimait l'appeler.
Il avait également protégé le bien de son amie, quant un vaurien se croyant seul, avait tenté de voler des épis de maïs.
Rasta s'était discrètement approché du voleur, avec deux épis en mains, et les avait lancé sur la tête du vaurien.

Le maïs du pitit lutin devait être dure, car les épis avait assomé le voleur, avec deux jolies bosses sur sa tête.

Rasta avait porté l'individu sur son dos jusqu'à la rivière, pour le jeter dedans, ce qui avait eu pour effet de réveiller immédiatement le vaurien, qui prit de panique s'était enfui, devant courir encore à cette heure sous l'effet de sa peur.

Rasta s'étira, assis sur le banc, et se releva.

- Je suis fourbu... Il faut que je me repose.

Il monta à la chambre, se déshabilla et se coucha dans le lit. Les yeux fermés, les pensées tournaient à toute vitesse dans sa tête.

Pourquoi ? La question revenait sans cesse....

Une larme coula le long de sa joue.

--------------------------------------------------------------

Citation :
A 21:51

Rasta se réveilla. Il s'était endormi péniblement, mais la fatigue l'avait emporté.

Il se leva et s'habilla, l'esprit encore ailleurs.

- Je vais aller en taverne, on ne va pas me reconnaitre avec mes nouveaux habits hihi

Il descendit dans la pièce de vie, but rapidement un peu de lait, prit son chapeau, et sortit en jetant un regard triste sur l'intérieur.
Rasta ferma la porte, et marcha à grand pas dans la rue, son chapeau abaissé sur ses yeux.

Il passa prendre Tic et Tac dans l'arbre, les mit au chaud dans sa chemise, et rejoignit la taverne.

....



--------------------------------------------------------------


Neo rentra et trouva la maison déserte…
Elle monta à l’étage ; le lit était défait, mais vide…
Rasta était passé se reposer…
Elle redescendit dans la cuisine et y trouva un verre de lait abandonné…
Elle sourit, le lava et le rangea…
Il était probablement allé se détendre en taverne, se changer les idées…
Neo se rafraîchit, mit d’autres vêtements, et décida d’aller le rejoindre…
La soirée de la veille avait été pénible… trop…
et elle espérait qu’ils pourraient en discuter tranquillement…
Elle détestait s’endormir sur un quiproquo ou une mésentente…
Et ça avait été le cas…
Peut-être arriveraient-ils à débrouiller la situation…
Elle l’espérait…


Dernière édition par Neoexplorateur le Sam 5 Juin - 7:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rastaobled
Cultivateur/trice
avatar

Nombre de messages : 26
Métier : Loveur
Date d'inscription : 26/01/2010

Feuille de personnage
Intelligence:
18/255  (18/255)
Force:
18/255  (18/255)
Charisme:
18/255  (18/255)

MessageSujet: Re: 41 rue Haute des Tanneurs (chez Neo)   Mer 17 Fév - 2:24

.


Dernière édition par rastaobled le Mer 24 Mar - 10:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neoexplorateur
Tribun
avatar

Nombre de messages : 371
Métier : Tisserande
Date d'inscription : 02/07/2008

Feuille de personnage
Intelligence:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: 41 rue Haute des Tanneurs (chez Neo)   Mer 17 Fév - 5:04

Citation :
Rasta de retour dans la maison, posa son chapeau sur la table et monta les escaliers conduisant à la chambre.

Il se laissa tomber sur le lit, et pleura...


-----------------------------------------------------------------

Neo le suivait de près… et s’affala aussi sur le lit, le prenant dans ses bras…
Ils pleurèrent ensemble… vidant le trop plein d’émotions qui les avaient remués, tout au cour de la soirée…
Une incompréhension était à la base du litige… et Rasta s’y tenait… âprement… quel gâchis… quelle tristesse….
Neo était dévastée… devant tant de fermeture, devant tant de négation… elle qui avait toujours été transparente, avec lui… trop, elle s’en rendait compte maintenant… Il mettait sa parole en doute, pour de fausses apparences. Mais, en réalité, peut-être cherchait-il depuis longtemps une façon de s’en tirer… et l’occasion était trop belle pour ne pas y résister…
Mais ses sentiments, malgré l’affront, restaient les mêmes… Entière elle était, et le restait…
Mais les paroles blessantes, les reproches, les calomnies… avaient mis un terme à leur amour… à leur entente… qui semblait si tangible, si authentique… au départ…
Comme quoi il ne fallait plus faire confiance… à qui que ce soit…
Une dure leçon de vie… que Rasta venait de lui donner…

---------------------------------------------------------------


Citation :
Sujet: Le chemin de la sortie

Rasta se réveilla, se sentant fatigué comme s'il n'avait pas dormi. La nuit avait été courte en fait.

Il s'habilla et sorti silencieusement de la chambre, pour descendre dans la pièce de vie.

Il s'assit devant la cheminée avec une tasse de lait, pensif.

Il se sentait vide de tout, sali, trompé, en lui.
Elle ne comprenait pas, attitude qu'il ne comprenait pas lui même.
La discution avait mené à ce qu'elle ne voyait plus de suite, ne cachant pas la mort de ses sentiments en elle.

A quoi bon espérer, continuer, poursuivre un chemin sans sens, de ce fait ?

Rasta poussa un profond soupir de tristesse. Il espérait qu'au moins le temps effacerait ses blessures.

Il se leva, ramassa les quelques objets lui appartenant, et les mit dans un grand tissu, faisant un baluchon.

Il les déposerait dans sa maison nouvellement acquise, sur le chemin pour aller à la mine.

Il mit son chapeau, souleva le baluchon pour le porter sur l'épaule, et se dirigea vers la porte.

Rasta se retourna, jetant un regard derrière lui parcourant la pièce.
Il se rappela tous les instants partagés... La pièce semblait en deuil à présent.

Il chuchota :

- Tu sais... Je ne sais pas m'empêcher de t'aimer... Mais à quoi bon...

Il ouvrit la porte et sortit dans la rue, en la refermant derrière lui.

Il se dirigea vers la rue où se trouvait sa maison, en se promettant de ne plus se retourner...


Dernière édition par Neoexplorateur le Sam 5 Juin - 7:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rastaobled
Cultivateur/trice
avatar

Nombre de messages : 26
Métier : Loveur
Date d'inscription : 26/01/2010

Feuille de personnage
Intelligence:
18/255  (18/255)
Force:
18/255  (18/255)
Charisme:
18/255  (18/255)

MessageSujet: Re: 41 rue Haute des Tanneurs (chez Neo)   Mer 17 Fév - 12:06

.


Dernière édition par rastaobled le Mer 24 Mar - 10:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neoexplorateur
Tribun
avatar

Nombre de messages : 371
Métier : Tisserande
Date d'inscription : 02/07/2008

Feuille de personnage
Intelligence:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: 41 rue Haute des Tanneurs (chez Neo)   Mar 23 Fév - 15:06

Malgré les apparences…
on dirait bien que c’est ce qu’il avait fait…
Pourtant, ils étaient toujours ensemble…
riant encore parfois en taverne, préparant leur voyage…
Mais il n’était pas revenu, comme il se l’était promis.
Neo repensa à ces dernières journées, pénibles,
et se demanda pourquoi elle insistait,
pourquoi il lui faisait miroiter un avenir possible,
alors qu’en réalité, il semblait fuir…
Elle ne le comprenait plus aussi bien qu’avant…
Où était leur belle complicité d’antan ?
Ils partaient le soir même…
Elle fit le tour de la maison et réunit tout ce dont
elle aurait besoin pour le voyage.
Son baluchon était prêt. La maison était rangée. Les volets fermés.
Elle n’attendait plus qui lui… Viendrait-il la chercher ?


--------------------------------------------------------------


Citation :
Sujet: Préparatifs au départ

Rasta entra dans la maison, avec son échelle, testée...

En voulant essayer sa robustesse au verger, il avait malencontreusement ceuilli, et compris qu'il ne pouvait s'arrêter de ce fait...

Toutefois, ceci lui permettrait d'obtenir de jolis fruits, et ce sans dépenser le moindre écu. Rasta savait voir le positif en toute situation.

Il laissa un mot à Neo, pour lui expliquer la situation, et promettant de ne plus jouer avec l'échelle...

Il avait hâte de retrouver sa douce Neo le soir venu, et alla se reposer sur leur lit.


Dernière édition par Neoexplorateur le Sam 5 Juin - 7:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rastaobled
Cultivateur/trice
avatar

Nombre de messages : 26
Métier : Loveur
Date d'inscription : 26/01/2010

Feuille de personnage
Intelligence:
18/255  (18/255)
Force:
18/255  (18/255)
Charisme:
18/255  (18/255)

MessageSujet: Re: 41 rue Haute des Tanneurs (chez Neo)   Mar 23 Fév - 16:19

.


Dernière édition par rastaobled le Mer 24 Mar - 10:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 41 rue Haute des Tanneurs (chez Neo)   

Revenir en haut Aller en bas
 
41 rue Haute des Tanneurs (chez Neo)
Revenir en haut 
Page 10 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Soirée du Vendredi 27 aout 2010 chez Blutch
» CR Haute Normandie - 11/04/2010 - St Romain de C.(76)
» Quelques "Case Blue" chez MMP
» Envoi de SMS gratuits depuis Chez Patapwet avec Google Agenda !
» Bienvenue chez les cisterciens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES RUINES D'AMIENS :: Les Rues d'Amiens :: Quartier des Artisans :: Rue Haute des Tanneurs-
Sauter vers: